FINANCEMENT & DROIT DE LA FORMATION

Financer sa formation 

Se former est un droit. Encore faut-il pouvoir l’exercer sans se ruiner !!!!

De nombreux dispositifs existent. Ils permettent de financer une formation professionnelle. 

Sapie vous accompagne dans la recherche de financement de vos formations en identifiant les aides auxquelles vous avez droit.

Mobiliser votre compte personnel de formation (CPF) pour financer vos formations

Tout-e salarié-e ou toute personne ayant déjà travaillée en France possède un compte CPF. Ce compte vous suit tout au long de votre vie professionnelle et est alimenté chaque année de 500 € par année travaillée. 

Il est plafonné à 5000 € et à 8000 € pour les salarié-es les moins qualifié-es (inférieur au bac). Il est sans limite dans le temps. 

Pour l’activer, vous devez créer un compte sur le site www.moncompteformation.gouv en renseignant votre numéro de sécurité sociale et un mot de passe. 

Une fois enregistré-e, vous pouvez consulter toutes les offres de formation éligibles au CPF et vous inscrire directement une fois la formation trouvée.

À savoir :  

En tant que demandeur d’emploi, si le montant de votre CPF ne couvre pas l’intégralité des frais de formation, vous pouvez faire une demande d’abondement à Pôle Emploi. 

Financer sa formation par son OPCO ( Opérateur de compétences) ou son fonds d’assurance formation

Toutes entreprises cotisent à un OPCO pour la formation professionnelle continue de ses salarié-es ou à un fonds d’assurance formation (FAF) pour la formation continue en tant que chef d’entreprise. L’OPCO ou le FAF est fonction de votre secteur d’activité. 

Chaque opérateur a ses propres modalités de prise en charge. Celles ci peuvent aller jusqu’à 100 % du coût de la formation et notamment dans le cadre du FNE. 

Pour connaître la prise en charge, contactez votre OPCO ou votre FAF. 

Alors si vous avez tout compris, en résumé

Si vous êtes salarié-es, votre formation peut être financée soit par le CPF ou l’OPCO de votre entreprise dans le cadre du plan de développement des compétences. 

Si vous êtes travailleur-e non salarié-e, vous avez également votre CPF ou le fond d’assurance formation auquel vous cotisez (par ex : FIFPL pour les indépendants, VIVEA pour les exploitants agricoles,…)

Á savoir 

En tant que bénévole, vous pouvez acquérir des droits à la formation inscrits sur votre CPF. La durée nécessaire à l’acquisition de 240 € /an ( plafonnée à 720 €) varie selon l’activité bénévole réalisée. Les activités sont recensées sur votre compte engagement citoyen.  Pour en bénéficier, l’association doit être déclarée depuis au moins 3 ans, et vous devez siéger dans le conseil d’administration ou au bureau ou encore participer à l’encadrement des bénévoles. Le bénévolat peut être réalisé dans une ou plusieurs associations. La durée du bénévolat associatif ouvrant droit à un CEC est de 200 heures, dont au moins 100 heures dans la même association. 

Comment faire  : 

  • Renseigner sur le site “Le compte bénévole » entre le 1er janvier et le 30 juin de l’année suivant l’exercice de votre activité bénévole en indiquant l’association (par ses numéros RNA et Siren), votre fonction au sein de l’association et le nombre d’heures consacrées à cette activité. Un membre bénévole de l’organe d’administration ou de direction de l’association désigné comme valideur (ex : président, membres du conseil d’administration, …) devra ensuite valider votre déclaration avant le 31 décembre de la même année sur le site « Le Compte Asso ».
  • Puis consulter les droits ouverts sur le site du CPF, dans la rubrique “Mes droits formation”.